Le chat et les tiques !

La tique ne cesse de se répandre. Mais ce parasite est-il aussi répandu chez le chat que chez le chien ? Vous trouverez ci-dessous quelques données intéressantes à ce sujet.

Chats et tiques, la perception actuelle :

- Les chats ne sont quasiment pas infestés par des tiques

- Seule la tique du mouton (Ixodes ricinus) est fréquente chez les chats

- Les maladies transmissibles par les tiques ne sont pas importantes chez les chats

  • Mais ces suppositions sont-elles exactes ?

Au niveau européen, l'importance de la tique chez le chat est faible.

Lorsque nous examinons la situation plus en détail, nous remarquons qu'en Belgique, de nombreux chats souffrent non seulement d'une infestation par des puces, mais aussi que la tique est un ectoparasite important.

  • Pourquoi le nombre de tiques chez le chat est-il souvent moins élevé que chez le chien ?

Les chats courent autant de risques d'attraper une infection par les tiques que les chiens, mais en raison de leur comportement intensif de « grooming » (toilette), ils éliminent eux-mêmes une grande partie des tiques de leur pelage.

Les chats peuvent attraper des tiques en se promenant dans la nature, mais méfiez-vous aussi de la tique du hérisson. Car chez cette tique, tous les stades de développement (larves, nymphes, adultes) se retrouvent ensemble au même endroit, comme par exemple dans le nid des hérissons.

Et si le chat curieux plonge sa tête dans ce nid, il est infecté par des dizaines de tiques en même temps.

Tout comme les chiens, les chats peuvent être infectés par une grande variété de tiques

  • Les pathogènes transmissibles par les tiques, uniquement un problème rencontré chez les chiens ?

Les maladies cliniques occasionnées par des pathogènes transmissibles par les tiques sont nettement moins souvent observées chez le chat. Plusieurs études démontrent toutefois que les chats peuvent bel et bien être porteurs de pathogènes comme Borrelia burgdorferi, Anaplasma phagocytophylum, Ehrlichia canis et Babesia spp. Après une infestation par des tiques contaminées. De par leur éventuel rôle de réservoir, les chats, tout comme les hérissons, peuvent également être importants dans le cycle de vie écologique de « pathogènes transmissibles par les tiques ».

La lutte contre les tiques, avec une destruction rapide de celles-ci, constitue dès lors une intervention vétérinaire importante chez le chat, tant en milieu urbain que rural.

Si vous avez des questions sur les tiques, n’hésitez pas à nous contacter au 071/81.95.00. Nous sommes disponibles afin de vous conseiller et vous délivrer les antiparasitaires nécessaires pour vos animaux de compagnie.